Les Vieux Sages, Guilde Dofus sur le serveur Raval
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Poemes de Khanira :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:12

Je me permet de copié/collé ici les oeuvres de Khanira qui étaient sur l'autre forum I love you

Premier poème : (celui que j'ai narrer chez les pandikazes )

Ha mes amis !
Nous vivons dans une belle époque
Hélas il n’en fut pas toujours ainsi
La plupart qui le savent s’en moquent

La lumière n’a pas toujours existée
Certains préfèrent l’oublier
Mais la noirceur a triomphée
Voila l’histoire que je vais narrer

Il y a de ça des millénaires
Naquit une enfant damnée
Union des divinités
Sa destinée fut gravée dans la poussière

Les dieux lui avaient donné
Le pouvoir de protéger
Les innocents de leurs péchés
De ramener la lumière
Sur ces terres

Elle accomplit son devoir
Et vainquit les ténèbres
Ramena l’espoir
Et devint célèbre

Sa tache terminée
Les dieux en firent leur prophétesse
Lui donnèrent toute la sagesse
Afin que l’histoire fut perpétuée

Les siècles passèrent
Les citées prospérèrent
Elle apprit l’art secret
De conter
D’ouvrir les cœurs
Elle s’imbiba des mœurs

Elle parcourt les contrées
Cherchant des personnes expérimentés
Qui comme elle savent partager
Les histoires du passé.


*Repose délicatement sa harpe sur le sol*

Le deuxième parle de la création des nains ( I luv dwarfs ! )

Épopées Nanesques

Il y a de ça des milliers d’années,
Vécut dans de lointaines contrées
Le plus illustre des suzerains
Père de touts les nains.

Il les créa à partir de la pierre,
De la boue et de la lumière
Les façonna à son image,
Leur conférant savoir et courage

Afin de limiter leur ampleur
Certains défauts étaient de rigueur ;
Il compressa la terre
Tailla la pierre.
S’inspira de ces ancêtres
Et en fit de petits êtres.

Son travail terminé,
Il contempla sa création, hébété
C’était un homme assez petit,
À l’air jovial, au ventre rebondit.

Et voici comment fut crée,
La plus noble lignée
Car c’est en toute humilié,
Que j’affirme leur supériorité.

Ils choisirent comme maisons
De majestueuses montagnes
Ce n’était pas sans raison
Seulement le choix de leurs compagnes

C’étaient d’agréables grognons
Et de fidèles compagnons,
Qui prônaient l’humour
Et perfidaient l’amour.

Ils se distinguèrent de la myriade,
Des créatures de la pléiade
Ils formèrent la triade,
Qui resta indéniable.

Hommes, Elfes, Nains.


Et enfin le troisième est le premier poème d'une trilogie ( en construction)

Le héros est toujours un nain :wink:
Je marche seul dans la nuit,
Le souffle cour, l’âme en peine
Progressant sans aucun bruit,
Je dois rejoindre ma reine.

J’avance dans les décombres
Des créatures aux pensées sombres,
Se détachent lentement de l’ombre
Et affluent en grand nombre.

Je n’ai comme seules armes,
Notre amour, mon cœur et tes larmes
À présent le combat s’amorce
Et promet d’être féroce

Épées intincelantes
Âmes incandescentes
Je ne veux ni mourir ni vivre,
Je ne veux que survivre.

Encore un coup et je tombe,
Sous ma hache ils succombent,
Je me bats pour une noble cause
Luttant sans aucune pause.

Un soleil rouge se lève
Je suis si fatigué, le temps presse,
Ô doux rayons de la vie,
De vous dépends ma survie,
Faites de mon corps, une ultime caresse
Et que ma douleur soit brève

C’est à l’aube du troisième jour
Abattant la dernière créature
Que je fis demi-tour
Et scella ma monture

J’arrive ma bien aimée, ma reine
De notre amour je tisse une seine,
Qui couvre mon désarroi
Car de touts les nains je suis le roi.


En esperant vous avoir été agréable Smile

-O-KHANIRA-O-


Dernière édition par le Dim 17 Juin 2007 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:14

Bon je viens de terminer la 2eme partie du 3eme poème ( celui ou le nain monte un poney Very Happy )

Je galope en direction de notre demeure,
Chaque lieu, chaque heure
Me rapproche davantage de toi
Doux souvenirs, je pleure
Mais je garderais la foi.

Le soleil termine sa course folle
Laissant sa place à la lune mère
Et réconforté par ces douces paroles,
Je récite mes prières.

C’est au petit matin
Que se découpent à l’horizon
Les étendards de satin,
Des citées d’ Auriel- Laurzon

Il ne reste que de nos grandes citées
Quelques bribes oubliées
Autrefois brillante par leur prospérité
Elles sont à présent écrasées
Sous le poids de l’insalubrité

Anciennes métropoles naines
À présent sous domination humaine
Ils y ont semé la discorde
Pillant sans aucune miséricorde

Massacrant enfants et femmes
Devant tant d’horreur
Les nains prirent les armes
Devant ce régime de terreur
Ils affûtèrent leurs haches
Ignorant leurs peurs
Déclarèrent la guerre à ces lâches

Les deux armées s’élancèrent
Dans un fracas de tonnerre
À en faire trembler les pierres
Les armes s’entrechoquèrent




Ce fut la première guerre
Sur notre terre
Qui fit couler le sang
Qui colora les étangs

Personne ne connaît la suite
Il ne resta plus rien des deux armés
Seuls les jeunes hommes, apeurés
Avaient pris la fuite

Ayant vu les ravages
Ils signèrent des traités
Afin de préserver la paix
Et tous devinrent sages.

Les hommes et les nains
Ensemble bâtirent
Un meilleur lendemain
Mais à présent

Cet équilibre est menacé
Voila pourquoi je dois rejoindre
Mon royaume en difficulté
Afin d’empêcher
Les alliances de se disjoindre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:16

Bravo mon bibou ce que tu as écrit est très joli ! et merci frite pour ton commentaire Very Happy

Voici la partie finale du poème (sur le roi des nains)

Après trois jours de marche je vis,
Les remparts de ma forteresse
De l’intérieur retentissent des cris,
D’agonie et de détresse.

Ma ville est attaquée !
Par une créature infernale
Je tire mon épée,
Ce sera la bataille finale.

Dans la pénombre elle se morfond,
C’est un immense reptile
Tout son corps scintille
D’un rouge sang profond.

Mon armée a été prise par surprise,
Déconcertée, elle n’ose pas l’attaquer
Moi de même elle me terrorise,
Mais il est de mon devoir de la tuer.

C’est le retour du roi
Calmez votre désarroi,
JE ne laisserais jamais cette créature,
Toucher à votre progéniture.

Je me lance à l’assaut,
De la terrible bête
Elle me dévisage de haut,
Hésitant, je m’arrête.

Elle déplie ses ailes parcheminées,
Ouvre sa gueule et crache le feu
Ca sent le roussi, je l’évite d’un cheveu.
Ma parole c’est la mort incarnée !

Je grimpe sur son échine,
Et atteint son gosier,
Je m’apprête à trancher
Quand soudain ma vie décline.

Le feu, le sang et le fer se mélangent
L’immondice est vaincue
Mais la vérité est plus crue
Car les deux avatars meurent
Mon cœur s’allume,
Mon être se consume,
Tout n’est plus que brume
J’explose en un millier d’étoiles,
Figées dans la toile.

Un roi s’éteint,
Un monarque empreint,
D’amour et de sagesse
De bonté et de noblesse.

-O-KHANIRA-O-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:18

Comme promis voici un poème sur les vieux sages ! j'attends vos commentaires .

Les vieux sages

Les vieux sages,
Sont de passage
Dans Ankama
Soyez donc la !

Partout ils sont acclamés
Car personne ne reste indifférent
À ce cortège qu’entreprend
Cette troupe d’illuminés

Ce sont de joyeux lurons
Et de merveilleux compagnons
Mais touchez à un seul de leur membre
Et la seconde d’après on vous démembre

Il n’est pas facile de rentrer
Dans ce cercle gardé secret
Mais ne soyez pas décourager
Car si vous êtes bon elle le saurait

Elle est composée de singuliers personnages
Un sympathique poilu
À la culotte rose
Qui lui seul ose
Faire de son corps un barrage
Afin de protéger
Sa magnifique forêt



Il y a aussi un drôle de dresseur
À la mèche rebelle, au sourire ravageur
Qui élève de magnifiques animaux
Et de dangereux bestiaux

Au tour de la jolie voleuse
Rusée sans être cupide
Gracieuse et intrépide
C’est une fine ensorceleuse

Voila le plus petit du groupe
Un minuscule homme affûté d’un chapeau
C’est le plus sage de la troupe
Et le détenteur du flambeau

C’est à toi le mort vivant !
Le seul qui à le cœur dans la main !
Y’as de quoi être surhumain
En étant toutefois très plaisant.

Enfin pour finir la poète,
Celle qui retranscrit
Les aventures de minuit
De notre guilde secrète

Ils ont tous roulée leur bosse
Savent, s’opposent et transposent
Mais seul eux savent en faire usage
Attention, voila les vieux sages !

-O-KHANIRA-O-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:20

Voici les deux derniers ( faits à la va vite quand je broyais du noir ouch !)

1er

Pas dans al neige
Nature qui se désagrège
Quel est donc ce sacrilège ?
Quel est donc ce manège ?
Es-ce un sortilège ?
Je suis tombé dans le piège

-O-KHANIRA-O-

2eme

Ô douce enchanteresse
N'entends tu pas ma détresse ?
Je réclame une dernière caresse
Avant de sombrer dans le noir,
Et de perdre tout espoir
D'un jour revoir ton visage,
Tes yeux et ton bronzage
Tes lèvres pulpeuses,
Ton sourire de trompeuse
Oui tu m'as subtiliser,
Et lachement empoisonner
Tout autour de moi se brouille,
Mais même si j'ai al trouille
Je ne cesserais de t'aimer.

-O-KHANIRA-O- Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:21

Bon bon bon voici ma dernière création (un peu triste et un peu trop noire pour certains mais bon …) J’attends vos critiques !

Enfant élevé dans la violence
Adolescent mal dans sa peau,
Des parents brillant par leur absence
Es-ce normal que ma vie soit un fléau.

Es-ce trop de vouloir être aimé ?
De sentir une chaleur réconfortante
D’exiger une épaule pour pleurer.
Pour m’évader de cette épouvante.

La lumière se fait de plus en plus rare
Je ne peux plus être seul,
Je m’étouffe dans mon linceul,
Toi qui lis ces lignes soit mon phare.

S’il existe en onde une onde d’espoir,
Je veux bien passer ma vie à la chercher
Ma seule échappatoire au noir,
Ma raison pour cesser de pleurer.

Homme au cœur d’enfant
Qui évolue dans l’injustice,
Je lis dans ce ciel troublant
De mauvais auspices.

C’est le cœur lourd,
Que je tente de m’en sortir
Ce n’est que l’amour,
Qui m’empêchera de partir.

Cicatrices ardentes,
Que vous voyez sur ma peau,
Ou sur mon cœur qui fermente
Par pitié ne soyez pas mon bourreau.

Voila mon histoire
Ne vous apitoyez pas sur mon sort,
Ne me donnez pas d’espoirs illusoires
Je ne veux que du réconfort.

-O-KHANIRA-O-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:22

et une intervention de Gita

"on m'appelle Monsieur Sourire
car j'ai construit dans mon garage
une machine pour faire rire
... à pleurer

J'y ai mis une boule à facettes
des rires enregistrés
un livre de recettes
d'apéros de fin d'année

et ça a suffit a rendre le sourire
à des millions de personnes
car ils ont tous en souvenir
des bons moments, ça vous étonne !"


Sois positive, car c'est la clé pour Sourire ! Rolling Eyes


(Et je rajoute un second épisode à la grande saga que j'appelerai le Livre des inventeurs !)

Pour Elle ...

Lui, il avait inventé la machine pour arriver à l'heure,
"C'est une machine, dit-il, qui tient ses promesses !"
Mais ce jour-là, Elle, elle ne vint plus.
Elle renvoya, chez lui, la machine à excuses automatiques
et lui dit: (au téléphone)
"De toutes façons, ça n'a jamais marché !"
L'inventeur dans son malheur avait cassé
sa pompe à soulager
"La prochaine fois j'inventerai, dit-il, une machine à caquer
avec lunette chauffante (il réfléchit) et parfumée !"

Quelle imagination !

(suite ....)

Il avait une machine à répéter
Les choses dont il avait besoin
Et se dit: "Si jamais je ne m'en souviens,
C'est la mort assurée !"
Et par réflexe de survie
Comme un rituel enfantin
Il s'écrit sur la main
L'heure, du rendez-vous
Qu'il avait le lendemain

(et un tiers épisode à la saga des grandes inventions)

Le Grand Auteur

Il avait inventé une machine à discourir.
Car si il était doué pour l'invention, il ne l'était pas pour écrire.

"C'est tellement simple de nos jours, avec un grand ordinateur,
Je vais y entrer tous les discours, écrits par les plus grands auteurs"

Il y enregistra alors les plus grandes déclarations,
Des droits de l'homme aux Constitutions des Nations,
Et pour honorer la langue de Molière
y ajouta une centaine de dictionnaires

"Ca me vaudra un Grand Prix de l'Académie, sans doute"

Peine perdue pour l'inventeur car la machine n'avait pas le don
elle ne transmettait rien dans ses textes, juste un tas de définitions,
des locutions, des alloctions, énumérées sans aucune construction

"C'est bien beau tout ça, mais ça n'a aucune signification
On ne parle pas à nos pairs en récitant un dictionnaire des citations "

L'inventeur détruit sa machine, il avait bien retenu la leçon
et du Grand Auteur il ne resta qu'un vieux tas de boulons.


(et un petit dernier pour les amis du Voyage)

La Montgolfière de Pierrot


Pierrot avait une montgolfière pour se barrer de la Lune
Décidé, il embarqua avec le lièvre, la grenouille, la tortue,
sa plume et sa mandoline sous le bras

"Allons-y allons-o, y a que les imbéciles qui meurent pas"

Le pauvre clown ricocha
Entre les astres et disparut
Avec ses amis le lièvre, la grenouille et la tortue
les gens de la Lune restèrent sans voix
mais on l'entend encore chanter, si on tend l'oreille parfois
Revenir en haut Aller en bas
kasdur
Dieu
avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:27

ta reusi a maitre les poemes^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackGitarooMon
Le plus (Beau) Sacri de Raval
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 34
Localisation : en exil
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:29

Et voila j'ai rêvé pendant 10 bonnes minutes ! sunny

Merci Khanira ! (et Frite pour faire tout ce que je lui force pas a faire)

_________________


Dernière édition par le Dim 17 Juin 2007 - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:30

L’ENLEVEMENT
(Part I)



Ce soir un conseil nous tiendrons.
Car c’est dans une de nos tentes
Qu’à été trouvé le corps d’une innocente
Et c’est dans le nord que nous irons

C’est Mouss qui avait fait la découverte
De frite qui tout de sang été couverte
Dans un cri de rage et de désespoir
Il se lance sur l’ombre ; résidus de noir
Avant qu’elle puisse se mouvoir

Je rentre dans un état second
N’implore pas mon pardon
Car c’est ma raison de vivre que tu as touché
Et ce n’es que ton sang qui réparera l’affront que tu as causé

Malheureusement il s’est enfuit
Laissant derrière lui
Un médaillon qui dans la pénombre scintille
Il le ramasse et retourne voir son épouse immobile

Elle a le souffle court
Deux longues entailles parcourent son corps
Ne voyant qu’un seul recourt
Il l’embrasse une dernière fois et l’endors

Tous les sages se rassemblent près du feu,
Le cœur lourd, le regard vide
Ce médaillon portait l’insigne
Des barbares du nord, êtres perfides
Ce sera l’élite de la guilde
Qui entameras ce voyage périlleux

Vador aiguise ses poignards
Satrium vérifie ses dards
Gitaroo tire son épée
Harry appelle ses fauves enragés

Tounga lève avec peine sa lourde pelle
Mara taille ses flèches mortelles
Tous on le regard sombre
Et s’élancent dans la pénombre

Adieu mes frères et sœurs
Nous prendrons soins de frite.
Nous sommes avec vous de tout cœur,

-O-KHANIRA-O-

PS : j'ai jouer avec le point de vue omniscient , interne / externe 1er et 3eme personne du singulier ^^

L’ENLÈVEMENT
2eme partie : Le départ


Ce fut après quelques heures de marche,
Que les sages, les pieds engourdis
Ensemble montèrent tentes et bâche
Et étudièrent la carte du territoire ennemi

Leur forteresse se trouvait aux abords
Des grandes montagnes du nord,
Et afin de s’y rendre,
Il fallait passer par les méandres
De lieux qui pourrait vous surprendre.

Mouss de son doigt velu
Traça l’itinéraire, résolu,
Dans deux jours tout au plus,
Ils atteindraient une forêt feuillue
Dites maudite hantée d’êtres farfelus.

Viendrais ensuite les marécages poisseux
Étendue de gris et de brun douteux
Aucun nez ne peut si aventurer,
Et seul les enrhumés, l’avaient traverser.

À peine sortit des marécages,
Vous serez engloutit dans la brume
Lieux sans âge,
Dans lesquelles votre esprit s’enfume.

À cette étape beaucoup ont abandonnés
Car si vous sortez de la brume,
Vous verrez au loin se dessiner,
Un paysage uniquement composé de légumes.

Si par chance vous êtes végétariens
Vous apercevrez les lumières du phare,
De l’immense forteresse barbare
Voila jusqu’où Mouss devait conduire les siens.

Devant ce voyage qui ne s’annonçait pas de tout repos
Tounga se plaignit de ses vieux os,
Alors touts nos héros,
Eurent bientôt les yeux clos.

-O-KHANIRA-O-
PS: voila voila en esperant avoir beaucoup de vos commentaires Very Happy


Voila la suite Very Happy

L’ENLÈVEMENT
3eme partie : La capture


Pas furtifs dans la nuit,
Chasseurs en quête d’une proie
Lentement se déploient,
Autour de quatre silhouettes endormies.

Le soleil commence à poindre,
Dardant de ses doux rayons
Le visage d’Harry qui a tâtons,
Promène sa main espérant rejoindre
Un casse-croûte la veille oublié,
Dans la barbe du grand chef à présent réveillé.

Quelques baffes plus tard
Tous sont autour du feu,
Tous ? Non quelques flemmards
Rêvent de ce qu’il y de mieux.

Mouss s’approche de leur tente
La main tendue prêt à s’attendre,
À voir ses compagnons, les surprendre
Mais le voile levé lui fera découvrir
Les ravages d’une lutte violente,
Et de longues traces qui au loin s’étendent jusqu’a n’en plus finir.

L’alerte est sonnée,
Des ordres sont donnés
Le lieu du crime est inspecté,
Et des empreintes de pas sont trouvées.

C’est dans les bois quelles vont s’enfoncer
Voila sûrement l’endroit où les trouver,
Alors d’un commun accord les vieux sages
Précipitamment plièrent bagages.

Mouss, Harry et Gitaroo lèvent les yeux,
Faisant face à l’inquiétante forêt qui les dardes de haut
Alors dans un même mouvement nos trois malheureux,
S’y élancent dans un sursaut.

Twisted Evil
-O-KHANIRA-O-

Voici la suite pour frite qui est khanivore !

L’ENLÈVEMENT :
4eme partie : La forêt :


Nous avançons les sens en alertes, l’oreille tendue
Lentement sur le sentier de terre battue,
Qui peu à peu s’enfonce dans les profondeurs
De la forêt qui perd en couleur,
Et gagne en noirceur.

Des yeux rouges nous observent,
Petit à petit ils se rapprochent
Odeurs fétides soufflées par le vent,
Nous parviennent lentement.

Des crocs dans le noir scintillent,
Et dans un seul mouvement,
Des bêtes noires surgissent du néant
Nous encerclant.

Ne voyant qu’un seul recours,
Nous dûmes voter pour
Leur faire face,
Créatures hybrides, rejet des races
D’immenses loups au cœur de glace.

Harry fut leur première victime,
Mais tout à coup celui-ci s’anime
Et de la terre surgit un dragonnet,
Être de feu de feu quelque peu grassouillet.

Mais même avant de pouvoir se mouvoir
Leurs pattes s’étaient prises sans le vouloir
Dans mon piège ; amas de racines,
Ainsi que d’acérées épines.

Alors dans un mouvement invisible à l’œil nu,
Gitaroo tire son épée et se rue
Prévoyant l’impact
Le dragonnet souffle le feu d’entant,
Rougissant lame, la chauffant à blanc
Et dans un mugissement
S’établit le contact.

Dans une série d’éclairs il tranche,
Enfonçant sa lame jusqu’au manche,
Dans le flanc des créatures qui flanchent
Et brutalement s’écroulent dans les branches.

Laissant les dépouilles derrière eux,
Soignant leurs dernières blessures
Les vieux sages suivent des yeux,
Les traces qui s’estompent, au fur et à mesure.

Tout à coup les arbres s’effacent
Laissant place,
À un village d’aborigènes :
Maisons construites dans les chênes,
Habitants s’exhibant sans aucune gêne.

Et au milieu de cet attroupement,
Cinq hommes sont attachés
Le regard vide prêt à être sacrifiés,
Harry, Gitaroo et Mouss tirent leurs armes,
Prêt à faire couler sang
Et larmes.

-O-KHANIRA-O-
Very Happy

Voici la 5eme volet ! : La foret (2eme partie)

Il faudra se faire discret,
Afin de pouvoir approcher
Nos amis solidement saucissonnés,
À ces immenses bûchers
Prêt à être enflammés.

Satrium, les bras attachés,
Ne pouvais imaginer
Une fin aussi atroce,
Que de finir ces jours en grillade
Badigeonné de sauce,
Samouraï plutôt fade.

Soudain du coin de l’œil,
Il aperçoit entre les fourrés de la clairière,
Le reflet d’une épée; synonyme de deuil
Suivie d’une tête plus que familière.

Il s’empresse de faire passer le message,
À touts les vieux sages
Qui songent à la raclée,
Que dégusterons ces cannibales au nez percé.

Le plan de Mouss était clair,
S’approcher de ses compagnons
Les délivrer ; faire face à leur opposant,
Ces hommes de Cro-Magnon,
À l’aspect plus que repoussant.

Mais avant d’avoir pu esquisser,
Le moindre mouvement
C’est d’indigènes qu’ils furent encerclés,
N’ayant pas prévu de second plan
Mouss se jeta sur le premier,
En étouffant des propos grossiers.

Imitant leur grand chef,
Gitaroo et Harry esquissèrent derechef
Et se délièrent les muscles à coup d’épée,
Sous les sauvages alarmés.

Et dans toute cette cohue,
Harry de quelques coups de poing bien placés,
Vers ses compagnons se rue
Et quelques minutes après,
Ceux-ci soulagés,
De ne pas finir en grillade
Se joignent de bon cœur à la bastonnade.


C’est le sourire aux lèvres que le reste de la troupe,
S’élança à l’assaut,
Des pauvres homophages nigauds
Qui se firent botter la croupe.

Ce fut au bout de quelques heures,
Que les derniers survivants s’enfuirent de peur
De se faire massacrer,
Par cette troupe d’enjoués.

Mais comme ce proverbe si vite oublier,
De ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué,
Les vieux sages se mirent à festoyer
Cette victoire plus que méritée.

Et soudain dans un fracas de tonnerre,
Les arbres de la forêt embrassèrent la terre,
Faisant apparaître à son orée
Un immense babouin aux fesses rosées.

Razz
-O-KHANIRA-O-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:31

Voici la 5eme volet ! : La foret (2eme partie)

Il faudra se faire discret,
Afin de pouvoir approcher
Nos amis solidement saucissonnés,
À ces immenses bûchers
Prêt à être enflammés.

Satrium, les bras attachés,
Ne pouvais imaginer
Une fin aussi atroce,
Que de finir ces jours en grillade
Badigeonné de sauce,
Samouraï plutôt fade.

Soudain du coin de l’œil,
Il aperçoit entre les fourrés de la clairière,
Le reflet d’une épée; synonyme de deuil
Suivie d’une tête plus que familière.

Il s’empresse de faire passer le message,
À touts les vieux sages
Qui songent à la raclée,
Que dégusterons ces cannibales au nez percé.

Le plan de Mouss était clair,
S’approcher de ses compagnons
Les délivrer ; faire face à leur opposant,
Ces hommes de Cro-Magnon,
À l’aspect plus que repoussant.

Mais avant d’avoir pu esquisser,
Le moindre mouvement
C’est d’indigènes qu’ils furent encerclés,
N’ayant pas prévu de second plan
Mouss se jeta sur le premier,
En étouffant des propos grossiers.

Imitant leur grand chef,
Gitaroo et Harry esquissèrent derechef
Et se délièrent les muscles à coup d’épée,
Sous les sauvages alarmés.

Et dans toute cette cohue,
Harry de quelques coups de poing bien placés,
Vers ses compagnons se rue
Et quelques minutes après,
Ceux-ci soulagés,
De ne pas finir en grillade
Se joignent de bon cœur à la bastonnade.


C’est le sourire aux lèvres que le reste de la troupe,
S’élança à l’assaut,
Des pauvres homophages nigauds
Qui se firent botter la croupe.

Ce fut au bout de quelques heures,
Que les derniers survivants s’enfuirent de peur
De se faire massacrer,
Par cette troupe d’enjoués.

Mais comme ce proverbe si vite oublier,
De ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué,
Les vieux sages se mirent à festoyer
Cette victoire plus que méritée.

Et soudain dans un fracas de tonnerre,
Les arbres de la forêt embrassèrent la terre,
Faisant apparaître à son orée
Un immense babouin aux fesses rosées.

Razz
-O-KHANIRA-O-


Dernière édition par le Dim 17 Juin 2007 - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:31

Embarassed Embarassed Embarassed merci

Voici un autre fais à la va vite en cours de psycho ( hihih )

Le temps

Tic tac l'aiguille tourne,
Tic tac le temps passe,
Mais de quoi il en retourne ?
De ces heures qui s'entassent.

Horloge , pendule et boussole
Font danser leurs aiguilles folles,
Autour du cadran nacré
Qui comptabilise le sable écoulé.

Tandis que de mes yeux fatigués,
Je regarde la vie défiler
Longue ficelle prête à être coupée,
À tout moment par ceux qui l'ont tissée

Être à chaque instant,
Du noir sur du blanc,
Telle la flamme d'une bougie
À son firmament , lentement
Sa lueur faiblie,
Éphémère est la vie.

-O-KHANIRA-O-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:32

Voila un poème composé pendant que je gardais mon couzin de 5 ans ( à cet age l'on pose des tas de questions )

Mère, pouvez-vous me raconter ?
Pourquoi dame nature nous a créé ?
De quoi le bonheur est composé ?
Et quand mon cœur va s’arrêter
Vais-je cesser de t’aimer ?

Père, pourquoi le ciel est bleu ?
Et les nuages blancs ?
Peut-on s’élever dans les cieux ?
Battre des ailes tel un goéland.

Papi, la guerre fait-elle mal ?
Toi dans cette issue fatale,
As-tu appuyé sur la détente ?
Tuant ces victimes innocentes
Ou plutôt sauvé des vies ?
La fleur au fusil.

Mamie qu’es-ce l’amour ?
Maladie du bonheur,
Qui nous touche tour à tour
Illuminant nos cœurs.

Enfants du monde entier !
Connaissez-vous la liberté
Cette seconde figée, tant aimée
Que nul ne pourra vous arracher.



-O-KHANIRA-O-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:32

Pour souligner cette journée de St-Valentin ( oui je sais c’est passé depuis trois jours mais bon …)

L’amour

L’amour qu’est ce ?
Cette chose qui ne cesse
D’hanter mes nuits,
D’accabler mon esprit.

Ce fléau qui s’empare de nous
Qui nous enivre, saoul,
Nous ouvre les portes,
De cette félicitée crue morte.

J’eus crié son nom sur la place publique,
Croire en elle, pensée idyllique
Je ne distinguerais ses formes,
Que dans le cœur des hommes.

Permettez-moi damoiselle,
De vous faire la cour
Faites-moi l’honneur d’être celle,
Pour qui je deviendrais sourd.

Bien que je ne puisse vous courtiser,
Qu’avec mes gestes, mes mots
Je serais quelque peu,
D’espérer être aimé.

Bourreau que vous êtes,
Mon cœur vous avez subtilisé,
À présent faites
Que ce vide soit comblé.

Si l’amour peut déplacer des montagnes
J’y mettrais toute ma hargne,
À continuer à vous chercher,
Parmi l’entière humanité.

-O-KHANIRA-O-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 17 Juin 2007 - 22:34

Avec plaisir Gita tu sais bien Smile

Bon maintenant Khanira que j'ai mis ici tes oeuvres qui date d'il y a quelques temps maintenant ... refait nous rêver drunken

Je suis toujours Khanivore !!! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Laura13

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 25
Localisation : Devant son ordinateur Tout de même !
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Ma petite équipe :p   Dim 29 Mar 2009 - 11:58

Alors voilà! Moi aussi je fais des poèmes, seulement je le fais avec quelques amies, l'inspiration moi ça viens ensemble ! Smile J'en ai quelques uns Very Happy



La Déception Amoureuse !(Façon Laura donc comique...)




Aimer c'est anormal
Tromper c'est banal
Vole ça m'est égal
Mais viens pour la bacchanale

Discussion verticale
Pour convoitise horizontale
Superposition maximale
Pour choc frontal

Aimer c'est marginal
Plaisir oral
Va-et-vient optimal
viens que je t'empale

Corps sculptural
Pour pensées sous-abdominales
Vision spectrale
Sur drôle de canal

Aimer est asocial
Tuer c'est banal
Chialer c'est vital
viens que je te parle

Contact latéral
Position infernale
Pour science expérimentale
Emulsion minérale

Aimer c'est glacial
violer c'est mal
Les nymphomanes c'est génial
Viens goûter l'arsenal

Se prostituer est illégal
Pour certains la seule filiale
Je tripe c'est infernal
L'amour s'est fait la malle

Avec une fille normale
Amour paradoxal
Largage caricatural
Refus fatal
Version lacrymale
Destruction ornementale
point final.


Dites moi ce vous en pensez? Dois-je continuer avec mes amies Smile?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloton
Alcoolique grincheux
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 32
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 29 Mar 2009 - 13:28

Un peu trop de rime en "al" à mon goût ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamie-Citron
Secrétaire citronnée
avatar

Nombre de messages : 245
Age : 36
Localisation : Avec Paic dans le 69
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 29 Mar 2009 - 14:44

study pareil que chlo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paic-Citron
Produit Vaisselle
avatar

Nombre de messages : 406
Age : 38
Localisation : Globe-trotter !
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Dim 29 Mar 2009 - 14:47

On dirait du Didier Super !

(http://www.youtube.com/watch?v=X97PE-sQLu8&feature=related

_________________
Javel'dire à tout le monde !

Dessin, 3D et Compagnie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kooala.chez.tiscali.fr/v3
Harry
Brigitte Bardot :p
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 31
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   Mar 31 Mar 2009 - 18:01

Bien moi j'aime bien, ça m'a bien fait rien en tout cas c'est bien !
(Qui a dit que les répétitions étaient dérangeantes?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Poemes de Khanira :)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Poemes de Khanira :)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Catégorie - Poesie] "Poésies d'Olivier O."
» Les poèmes pourris
» Mes poèmes d'amour
» Tsana le panda (poète de temps à autre) [Accepté]
» - Poèmes - Quelques humbles vers....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue chez Les Vieux Sages [Raval]:) :: Blablablaaaa... :: Bric-A-Brac :: Les Artistes !-
Sauter vers: